© Authentic Material

Une deuxième vie pour les cornes de vaches ?

La start-up toulousaine Authentic Material collecte, trie et recycle les cornes de vaches destinées à l’incinération. À la clé, un matériau organique et modulable pour l’industrie.

À base de cornes de vaches, 100 % organique, ce nouveau matériau peut être utilisé pour la coutellerie, la bijouterie, la lunetterie, la boutonnerie et même la cosmétique.

Valoriser de la matière organique destinée au rebut pour des applications dans l’industrie et l’artisanat ? C’est le pari d’Authentic Material, une jeune start-up toulousaine créée en avril 2016 par Vincent Menny, ingénieur « génie mécanique et productique », épaulé par Dimitri Mazars, ingénieur « agriculture, IAA, management ». Leur idée ? Recréer des matériaux naturels à partir de rebuts de matières organiques.

Leur premier terrain d’expérimentation concerne la valorisation des cornes de vaches non utilisées, ou partiellement utilisées, et qui finissent aujourd’hui dans des incinérateurs. Pour réussir cette transformation, Authentic Material a eu l’idée d’appliquer aux cornes de vaches un procédé issu de la métallurgie des poudres. Par un pressage à chaud respectant trois paramètres essentiels ‒ pression, température et hygrométrie ‒, la matière est transformée et devient un nouveau matériau recyclé, 100 % organique et modulable.

Ce procédé permet non seulement de valoriser une ressource jusqu’à présent inexploitée, mais aussi de créer une nouvelle matière sur mesure, haut de gamme, à forte valeur ajoutée et dont les applications sont multiples. Que ce soit dans la coutellerie, la lunetterie, la boutonnerie et même la cosmétique. Cette technologie permet de décliner deux types de matériaux, l’un 100 % en corne brute sans additifs, et un autre, hybride, qui, additionné de biopolymères, donne un matériau lavable et compatible avec le lave-vaisselle.

Du rebut de corne de vache au matériau innovant

Pas étonnant donc que le premier secteur à s’intéresser à l’innovation d’Authentic Material soit celui des arts de la table. Le procédé a en effet séduit Forge de Laguiole ‒ la célèbre coutellerie de l’Aubrac ‒, qui a commandé à la start-up des manches pour ses couteaux.

Installée dans les locaux du très sérieux Centre d’élaboration de matériaux et d’études structurales du CNRS à Toulouse, la jeune start-up vient d’obtenir le label JEI ‒ jeune entreprise innovante ‒ et a intégré l’incubateur Midi-Pyrénées. Pour développer son projet, elle bénéficie de l’aide de Toulouse Tech Transfer, une société d’accélération de transfert de technologies qui soutient l’innovation régionale. Le laboratoire de recherche du CNRS et l’INP de Toulouse spécialisé dans l’étude des polymères accompagnent également le développement d’Authentic Material.

Créer une filière locale de collecte de cornes de vaches

Les idées de Vincent Menny ne s’arrêtent pas là ! La start-up envisage d’étendre son procédé à la nacre, à l’os ou au bois. Pour 2017, le président d’Authentic Material vise aussi le marché asiatique… des baguettes !

La start-up souhaite aussi développer une véritable filière locale de collecte de la matière première auprès des abattoirs et des équarrisseurs. L’objectif affiché de l’entreprise serait de recycler entre 5 et 10 tonnes de cornes par an, rien que pour le marché français.

C’est là toute l’originalité de la démarche : créer véritablement une filière bio-sourcée et locale d’approvisionnement, incluant la collecte, le tri, le nettoyage, le séchage, le broyage et la transformation. En résumé, partir de la source du produit et aller jusqu’à la matière transformée, en maîtrisant toute la chaîne de valorisation.

En savoir plus :

- Authentic Material : un partenariat d’avenir pour une entreprise vraiment innovante !
- Authentic Material (Chimie, Matériaux)

Image principale : © Authentic Material

comments powered by Disqus