Getty Images

En Australie, les logements du futur utilisent de l’eau recyclée

Dans la région de Sydney, le domaine résidentiel de Bingara Gorge fait figure de référence en matière de logement durable. Il doit notamment ce statut au système de recyclage des eaux usées mis en place par Veolia.

L’eau recyclée coûte environ 10% moins cher que l’eau potable

Depuis 2009, la ville de Wilton, au sud-ouest de Sydney en Australie, abrite un nouveau concept résidentiel détonnant : 450 hectares dédiés au logement durable, aménagés par le promoteur immobilier Lendlease, spécialisé dans les aménagements résidentiels communautaires. « Bingara Gorge » est une véritable petite ville qui devrait accueillir environ 5 000 personnes d’ici l’achèvement des constructions en 2020. Au programme : piscines, courts de tennis, salles de sport, commerces, restaurants, écoles mais aussi un terrain de golf de compétition de 18 trous. Autant d’infrastructures extrêmement consommatrices d’eau alors même que la région est régulièrement soumise à de longs épisodes de sécheresse, comme à des périodes de pluies intenses.

Alors, comment construire un tel complexe dans de telles conditions climatiques ? L’ensemble des infrastructures ont été pensées pour avoir l’impact le plus neutre possible sur l’environnement. Cela comprend entre autres l’éco-conception des bâtiments, l’utilisation de l’énergie solaire, une stratégie de réduction des déchets mais surtout le recyclage, en boucle courte, des eaux usées. Un enjeu crucial pour assurer un approvisionnement durable en eau sur l’ensemble du domaine.
 

400 000 litres d’effluents recyclés chaque jour

Veolia a été retenu pour relever ce défi. En 2010, l’entreprise a construit une usine pour recycler les eaux usées de Bingara Gorge. Les effluents sont traités selon un procédé en quatre étapes : filtration grossière, ultrafiltration, désinfection UV et chloration. Le résultat obtenu répond aux normes les plus exigeantes en matière de recyclage de l’eau. Une fois purifiée, l’eau est réinjectée dans les différentes infrastructures de la résidence, créant ainsi une boucle circulaire. Elle sert principalement à l’irrigation du golf, des jardins et des parcs publics ainsi qu’aux machines à laver et aux sanitaires des foyers.

Actuellement, l’usine est capable de recycler 400 000 litres d’effluents par jour. Mais elle a été conçue pour s’adapter à l’évolution de la population, et donc à l’augmentation des eaux usées. D’ici à 2020, il est ainsi prévu qu’elle produise jusqu’à 1 000 000 de litres d’eau recyclée par jour.

Sur son site internet, Bingara Gorge souligne que cette installation permet aux foyers d’utiliser 50% d’eau potable en moins que les maisons standard. En prime, l’eau recyclée coûte environ 10% moins cher que l’eau potable. Une bonne nouvelle autant pour l’environnement que pour le portefeuille ! Surtout, une raison supplémentaire d’inspirer le développement de futurs projets de logement durable dans la région...

EN SAVOIR PLUS : 

Honolulu réutilise ses eaux usées
Des eaux recyclées arrosent les pelouses de Dubaï Sports City
 

Photo principale - Crédit: Getty Images

comments powered by Disqus