Kamikatz : au Japon un pub 100 % recyclé

Entièrement fabriqué à partir de déchets, le Kamikatz Public House fait la fierté des habitants de Kamikatsu et symbolise l’engagement environnemental de toute cette ville du Japon.

Combien de types de déchets connaissez-vous ? Le verre, le papier, le plastique, les déchets organiques… Trois, peut-être quatre ou cinq. Les habitants de Kamikatsu, eux, trient 34 catégories de déchets. Nichée dans un écrin de verdure, au milieu des montagnes de l’île de Shikoku, la petite ville japonaise, qui recycle aujourd’hui 80 % de ses ordures, vise le zéro déchet en 2020.

Cette politique de tri très rigoureuse, instaurée en 2003, implique de nombreuses contraintes pour les quelque 1 700 habitants de la commune. Au fil des ans, les efforts se sont mués en habitudes solidement ancrées, hissant Kamikatsu parmi les villes les plus écologiques du Japon.

Alors, au lieu d’ériger un monument à la gloire d’un héros local ou d’un kami tutélaire, la mairie a choisi de construire un pub grâce aux différents objets issus de son centre de recyclage, où sont collectés les vêtements, les meubles, les ustensiles et les appareils ménagers et électroniques usagés.

Un pub 100 % recyclé

Du sol au plafond, en passant par les murs peints avec du tanin de kaki et la décoration intérieure, véritable bric-à-brac d’objets usagés, tout, au Kamikatz Public House, a été fabriqué à partir de matériaux de récup’, de déchets recyclés et de matériaux durables, disponibles localement.

Les architectes du cabinet Hiroshi Nakamura & NAP ont dû rivaliser d’inventivité pour concevoir un espace à la fois confortable et moderne. L’édifice est étonnant, avec une imposante façade latérale, haute de huit mètres, constituée d’un assemblage hétéroclite de fenêtres récupérées dans des maisons abandonnées aux alentours de Kamikatsu. Une création originale qui permet non seulement de laisser passer la lumière, mais aussi de ventiler naturellement le bâtiment en été et d’améliorer l’isolation en hiver.

À l’intérieur du pub, on trouve, en vrac : un sol constellé de carreaux dénichés dans une ancienne usine de carrelage ; un immense lustre multicolore composé de bouteilles en verre ; des équipements agricoles ou des coffres de mariage reconvertis en buffets et en étagères ; de vieux journaux faisant office de papier peint… L’endroit regorge de bonnes idées et de petites merveilles improvisées.

Le Kamikatz Public House attire désormais de nombreux touristes venus de tout le Japon pour partager une bière artisanale avec les habitants de Kamikatsu. Cette année, il a reçu le Wan Sustainable Buildings Award, un prix international d’architecture prestigieux qui récompense les édifices les plus durables du monde.

comments powered by Disqus